Camping car dans la fôret
Voyages

Campings municipaux vs campings privés : quelles sont leurs différences ?

Si vous décidez de séjourner dans un hôtel en plein air durant vos prochaines vacances, vous avez le choix entre un camping municipal et un camping privé. On vous dit les musts à savoir concernant ces deux-là dans les lignes suivantes.

En parallèle : Les vacances en familles idéales à Saint Palais sur Mer

Le camping municipal

Un camping municipal propose exactement les mêmes services et types d’hébergements qu’un camping traditionnel. Si vous optez pour ce type d’établissement, vous pouvez alors réserver un emplacement pour une tente, un camping-car ou une caravane, ou encore un mobil-home.

A découvrir également : "Les activités nautiques à ne pas manquer lors d'un séjour de camping à Biscarrosse"

Puis, ce qui caractérise les campings municipaux, c’est qu’ils sont gérés par une communauté de communes ou par une commune. Ce type d’hôtellerie de plein air offre aussi, le plus souvent, un cadre convivial avec une bonne ambiance. La plupart du temps, ils sont localisés dans un environnement calme, serein et propice à la découverte et à la détente (à la montagne, près de la mer, à la campagne, etc.).

Ils proposent des prix particulièrement abordables, aptes à correspondre à tous les budgets. Cela confère aux vacanciers la possibilité d’y réserver un séjour pour un simple week-end ou toute une semaine à n’importe quel moment de l’année. Notez que certains disposent d’une piscine, d’une aire de jeux et de diverses installations et équipements pour ravir petits et grands.

Bref, choisir un camping géré par la commune permet de bénéficier de prix avantageux, de profiter d’un séjour dans une atmosphère unique permettant de se ressourcer, s’amuser, se retrouver et pourquoi pas de se faire de nouveaux amis.

Le camping privé

Un camping privé est souvent géré par son propriétaire. Il peut appartenir à une personne ou à un groupe d’individus. Il peut prendre le statut d’auto-entreprise ou le statut d’une société. On en distingue d’ailleurs trois types : le camping déclaré, le camping aménagé et le PRL (Parcs Résidentiels de Loisirs). Le premier ne peut accueillir que 20 occupants au maximum, soit 6 emplacements (mobil-home, caravane, tente, etc.). Le second peut accueillir plus de 20 personnes. Le PRL, lui, est spécialement conçu pour accueillir des caravanes et résidences mobiles de divertissement (chalet, mobil-homes).

La convivialité demeure le maître-mot de chacun de ces établissements. Ils promettent aux vacanciers de se retrouver dans un emplacement unique dans le but de jouir d’un séjour de qualité. Ce genre de camping est également doté d’infrastructures et d’équipements respectant les normes. Les tarifs dépendent des classements de chaque lieu.

Notez qu’un camping privé peut aussi être un camping chez l’habitant. Dans ce cas, celui-ci loue son jardin comme emplacement de tente, de caravane, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *